Denis Coderre, maire de Montréal.

Accueil des réfugiés: l'embauche d'un responsable à 1800 $ par jour dénoncée

Le Syndicat des professionnelles et professionnels municipaux de Montréal décidera dès mardi s'il va intenter des procédures contre l'entourage du maire Denis Coderre qui a choisi d'avoir recours à un consultant externe payé 1800 $ par jour pour s'occuper d'un comité d'accueil de réfugiés syriens.
La présidente de cette organisation syndicale, Linda Gamache, a indiqué qu'un travailleur déjà à l'emploi de la Ville aurait certainement pu accomplir cette tâche. Elle a soutenu qu'une telle situation est «insultante» pour ses membres.
La personne embauchée, Michel Dorais, était sous-ministre pour M. Coderre quand ce dernier était ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration à Ottawa.
Projet Montréal a aussi dénoncé avec véhémence l'embauche de M. Dorais qui sera «grassement» rémunéré mais la formation ne remet pas en question sa compétence.
La décision relative au contrat de Michel Dorais avait été prise lors d'une rencontre à huis clos du comité exécutif mercredi dernier et elle avait été annoncée vendredi.
Le coût total associé à son poste temporaire de trois mois sera de 110 000 $.