La ministre de la Santé Danielle McCann

Accouchement dans une voiture: il devra y avoir une ambulance, dit la ministre McCann

Une directive a été donnée pour qu’à l’avenir, une ambulance soit mise à la disposition des patients, dans des cas comme celui de la jeune femme qui a accouché dans une voiture parce que l’Hôpital de La Malbaie n’avait momentanément pas le personnel requis pour offrir les services en obstétrique, a indiqué lundi la ministre de la Santé, Danielle McCann.

La semaine dernière, la jeune femme enceinte qui éprouvait des contractions s’était rendue à l’Hôpital de La Malbaie, mais l’établissement n’avait pas le personnel requis pour s’occuper d’elle avant mardi. La femme et son conjoint ont été dirigés de La Malbaie à Québec, mais n’ont pas eu le temps de se rendre. La femme a accouché dans la voiture. Le tout s’est finalement bien déroulé, compte tenu des circonstances.

Interrogée à ce sujet lundi à Montréal, la ministre McCann a dit trouver très important, dans de telles conditions, qu’il y ait une ambulance qui amène la famille à l’hôpital de Québec.

«J’ai donné vraiment la directive au pdg du CISSS de la Capitale-Nationale [Centre intégré de santé et de services sociaux] de s’assurer que dans des circonstances similaires, il y ait une ambulance qui amène la mère et son conjoint à l’hôpital de Québec, pour le moment, parce qu’on n’a pas le service disponible à La Malbaie», a indiqué la ministre de la Santé et des Services sociaux.

De même, elle souhaite que le problème à la base soit résolu, à savoir le manque de personnel à l’Hôpital de La Malbaie.

«On travaille actuellement très fort pour rouvrir ce service-là dans les meilleurs délais», a-t-elle ajouté. La ministre a noté qu’il s’est agi d’«une circonstance impromptue», à savoir l’absence imprévue d’une infirmière, qui fait que l’hôpital a dû recourir à un «plan de contingence» qui impliquait qu’aucun accouchement ne pouvait y être fait jusqu’au 9 avril.

«C’est malheureux. C’est une équipe dévouée qui est à La Malbaie et qui veut s’occuper des malades», a pris soin d’ajouter la ministre McCann.