Accord imminent entre Québec et les infrastructures

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, soutient qu'un accord est imminent avec le Québec pour l'octroi de subventions dans les projets d'infrastructures.
Québec craint que la lenteur des négociations n'empêche la province de profiter de la belle saison pour entreprendre des travaux. Interrogé mercredi à Ottawa, le ministre Sohi a soutenu que les négociations avec Québec vont bon train, qu'il n'y a pas de pierre d'achoppement majeure et qu'une entente pourrait être annoncée «très, très prochainement».
Le ministre fédéral a évoqué notamment le recours aux surplus du programme mis en place en 2007 par les conservateurs, des fonds qui peuvent être rapidement redéployés par Ottawa dans d'autres projets. Le gouvernement libéral a ainsi approuvé 164 projets depuis novembre en se servant de ces surplus - et avant même de distribuer les milliards de dollars promis pendant la campagne électorale et plus tard par le ministre des Finances.
Le Yukon choyé
Le ministre Sohi annonçait d'ailleurs mercredi l'octroi au Yukon de 52,3 millions $ de ces surplus, pour 22 projets d'infrastructures cette année et l'an prochain. La semaine dernière, la Colombie-Britannique signait avec Ottawa un accord pour des infrastructures dans le secteur du transport collectif, avant de poursuivre les négociations pour des «projets verts».
Ottawa se dit prêt à conclure des ententes similaires avec les autres provinces et territoires qui sont disposés à le faire, a assuré le ministre Sohi. Le gouvernement fédéral pourrait alors payer une partie plus importante de la facture pour des travaux qui sont déjà en cours à la faveur de l'été.