Aria Dufresne (à gauche) et Noémie Allaire se sont font refuser l’accès aux toilettes et au vestiaire de la piscine du parc Frank-Gauthier de Shawinigan en raison de leur identité de genre.
Aria Dufresne (à gauche) et Noémie Allaire se sont font refuser l’accès aux toilettes et au vestiaire de la piscine du parc Frank-Gauthier de Shawinigan en raison de leur identité de genre.

Accès refusé aux toilettes pour deux transgenres à Shawinigan: «C’est révoltant»

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Lorsque la chaleur de l’été devient trop accablante, les Shawiniganais peuvent aller se rafraîchir dans l’une des quatre piscines extérieures de la ville. Mais pour Aria Dufresne, ce qui devrait être un plaisir est, depuis un an, un calvaire. La jeune femme transgenre affirme se faire fréquemment refuser l’accès aux vestiaires et aux toilettes de la piscine du parc Frank-Gauthier en raison de son identité de genre.