Le Soleil
Le ministère fédéral avait signalé en février dernier une augmentation du nombre de cas du lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires texturés chez les Canadiennes.
Le ministère fédéral avait signalé en février dernier une augmentation du nombre de cas du lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires texturés chez les Canadiennes.

7300 Québécoises porteuses d’implants mammaires avisées d’un risque de cancer

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Finalement, ce sont près de 7300 Québécoises ayant des implants mammaires texturés qui ont été contactées par les établissements de santé de la province pour se faire aviser d’un faible risque de cancer.