L’organisation s’est fixée comme objectif de surpasser les chiffres de ventes de l’an dernier tant au chapitre de la bougie que de l’effigie.

64e Carnaval de Québec: une dernière avant le renouveau

Le Carnaval de Québec se prépare à lancer sa dernière édition avant le grand renouveau annoncé pour son 65e anniversaire alors que seul Bonhomme Carnaval sera assuré de revenir en 2019 dans la programmation concoctée par l’ex-directeur général du Festival d’été de Québec Daniel Gélinas.

En attendant, puisqu’il faut bien tenir le 64e Carnaval du 26 janvier au 11 février, on offre au public une année de transition avec un budget de programmation bonifié d’un demi-million de dollars, et une vingtaine de nouveautés, histoire de maintenir la flamme en attendant le nouveau visage l’an prochain.

«C’est une année de continuité dans l’évolution», a philosophé la directrice générale Mélanie Raymond, jeudi lors de la conférence de presse du lancement de la programmation. Mme Raymond a cité entre autres l’activité Odyss Terre de Glace au Palais de Bonhomme, une expérience interactive présentée par BlackOut Design, le curling et les  glissades sur Grande Allée.

Le Camp à Jos, situé au Parc de la Francophonie, offrira également aux participants diverses activités sur la thématique du bûcheron et homme fort Jos Montferrand.

Les sculptures sur neige déménagent également de la Place de l’Amérique-Française à Place George V cette année. Tenu devant le Centre Vidéotron l’an dernier, le couronnement de la reine du Carnaval revient pour sa part au Palais de Bonhomme cette année comme activité de lancement des festivités. Le Royal 22e Régiment se joindra à la soirée cette année.

En vidéo

Objectifs

L’organisation s’est fixée comme objectif de surpasser les chiffres de ventes de l’an dernier tant au chapitre de la bougie que de l’effigie. Au total, 41 000 bougies et 65 000 effigies avaient été vendues en 2016. Dans le cas de l’effigie, la baisse était marquée par rapport aux 77 000 de l’année précédente.

«L’an dernier, la vente de l’effigie avait souffert un peu parce que nous avions beaucoup d’activités gratuites qui ne nécessitaient pas l’effigie. Nous avons autant d’activités gratuites cette année, mais nous avons essayé d’ajouter certaines activités grandioses comme Odyss Terre de Glace. Un billet pour cette activité est d’ailleurs inclus dans chaque effigie et les gens n’auront pas à faire la file puisqu’il faut réserver en ligne», a expliqué Mme Raymond. 

Le président du Carnaval, Alain April, a pour sa part indiqué que c’est 40 % de la programmation qui était renouvelée cette année. «Pour l’an prochain, il n’y a que Bonhomme qui est intouchable. Pour le reste, on n’a aucune idée de quoi aura l’air la programmation du 65e l’an prochain. L’objectif est de commencer à travailler là-dessus avec M. Gélinas dès le 12 février», a-t-il expliqué.