Le premier ministre du Québec François Legault Jonatan Julien était à Sept-Îles vendredi pour confirmer cet investissement dans les infrastructures de la Société ferroviaire et portuaire (SFP) de Pointe-Noire.

180 M$ pour améliorer le terminal Pointe-Noire

Environ 185 emplois seront créés ou consolidés à Sept-Îles grâce à un investissement de 180 millions $ dans le terminal Pointe-Noire.

Le ministre des Transports du Canada Marc Garneau, le premier ministre du Québec François Legault et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Jonatan Julien étaient à Sept-Îles vendredi pour confirmer cet investissement dans les infrastructures de la Société ferroviaire et portuaire (SFP) de Pointe-Noire.

Le gouvernement du Canada et la SFP de Pointe-Noire allongent 50 millions $, alors que le gouvernement du Québec ajoute 50 millions $ aux 30 millions $ déjà engagés. 

Cet investissement permettra la construction d’un convoyeur reliant les aires de stockage au quai, afin d’accélérer le chargement des navires. Une partie des aires de stockage sera également imperméabilisée, alors que les systèmes électriques et les systèmes de gestion des eaux seront améliorés. 

L’objectif est de mieux répondre aux exigences environnementales, de même qu’à la demande grandissante des sociétés minières.

«Les perspectives d’exploitation de la fosse du Labrador, notamment en ce qui a trait aux métaux stratégiques, sont encourageantes. Il s’agit du moment propice pour faire passer le site de Pointe-Noire au niveau supérieur et ainsi favoriser les retombées économiques pour la Côte-Nord et tout le Québec», a commenté M. Legault dans un communiqué. 

Le terminal de Pointe-Noire vit une période d’effervescence. En 2017, la SFP Pointe-Noire a expédié un million de tonnes de minerai, alors qu’en 2018, elle en a expédié huit millions. 

En janvier dernier, M. Julien avait exprimé sa volonté de relancer le Plan Nord, afin de faire passer l’exploitation minière dans le Nord-du-Québec à la vitesse supérieure. 

Le premier ministre Legault a aussi profité de son passage sur la Côte-Nord vendredi pour rencontrer des élus de la région et réaffirmer son engagement de prolonger la route 138 dans des délais raisonnables.