Sur l'autoroute Henri-IV, un radar photo fixe est prévu à la hauteur de Hochelaga.

15 nouveaux radars photo sur les routes du Québec

Une quinzaine de radars photo fixes seront mis en opération jeudi sur les routes de la province, dont trois dans la région de Québec.
Le ministère des Transports du Québec et la Sûreté du Québec profitent du lancement de la traditionnelle Opération orange, au cours de laquelle les policiers effectuent une surveillance particulière des chantiers routiers, pour activer les radars photo. Six appareils capteront uniquement les excès de vitesse, autant surveilleront à la fois le respect de la vitesse et des feux rouges et trois autres sont programmés uniquement pour contrôler les feux rouges.
Dans la région de Québec, les automobilistes devront être disciplinés sur l'autoroute Félix-Leclerc (40) en direction ouest, environ 330 mètres après le pont de l'avenue D'Estimauville. Même chose sur l'autoroute Henri-IV (73) en direction nord, à la hauteur de l'avenue Hochelaga.
L'Ange-Gardien aura également son radar photo pour la vitesse et les feux rouges sur la route 138, à l'intersection de la rue Casgrain.
Double vigilance
C'est une nouveauté de contrôler électroniquement à la fois la vitesse sur feu vert et l'immobilisation aux feux rouges. Les usagers de la route devront être doublement vigilants.
Avec ce déploiement, le nombre de radars photo opérationnels au Québec grimpe à 48, soit 28 fixes et 20 mobiles. Il en reste maintenant 3 sur les 37 achetés en 2015 à mettre en service.
Le gouvernement du Québec avait annoncé que les premiers radars photo mobiles seraient déployés dès le 19 octobre et les fixes, à compter de la mi-novembre, ce qui a été fait notamment sur le réseau municipal de Québec. Les retards se sont toutefois accumulés pour les seconds, au point où des pénalités ont été imposées aux fournisseurs.