Le Soleil
Le réalisateur aime bien les plans fixes, très colorés, qui laissent libre cours à l'interprétation, comme cette image récurrente de baigneuses enceintes, avec le même maillot à pois.
Le réalisateur aime bien les plans fixes, très colorés, qui laissent libre cours à l'interprétation, comme cette image récurrente de baigneuses enceintes, avec le même maillot à pois.

Les étranges liens du Coeur de madame Sabali  ***1/2

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / Le coeur de madame Sabali est l'un des films les plus originaux de l'automne. Mélange de comédie surréaliste et de drame absurde, avec une esthétique flamboyante, le long métrage de Ryan McKenna transporte le spectateur dans un univers déstabilisant, mais terriblement familier. Tout en racontant une histoire étrange, mais plausible...