Le Soleil
Avec sa pièce, le chorégraphe Mario Veillette prétend vouloir toucher tous les publics.
Avec sa pièce, le chorégraphe Mario Veillette prétend vouloir toucher tous les publics.

Le mal nécessaire: Bach, de gré ou de force

Richard Boisvert
Richard Boisvert
Le Soleil
Avec sa pièce Bach : le mal nécessaire, le chorégraphe de Québec Mario Veillette prétend vouloir toucher tous les publics, les profanes comme les initiés, par l'entremise de la musique de Jean-Sébastien Bach. D'une certaine manière, il y est parvenu. À la sortie de la représentation, à salle Multi jeudi soir, un peu tout le monde fredonnait le même fragment de la cantate 95.