Le Soleil
Surnommé «The Wolfman of the North» au Canada anglais, Joe LaFlamme était pour les francophones l'«homme aux loups», «l'homme aux orignaux» et l'«homme fort du Nord».
Surnommé «The Wolfman of the North» au Canada anglais, Joe LaFlamme était pour les francophones l'«homme aux loups», «l'homme aux orignaux» et l'«homme fort du Nord».

Joe LaFlamme: la vraie histoire d'une légende du Nord

Richard Boisvert
Richard Boisvert
Le Soleil
Qui a déjà entendu parler de Joe LaFlamme? Qui se souvient du premier homme au monde à avoir réussi à atteler des loups gris et à leur faire tirer un traîneau? Qui pourrait faire le récit de ses exploits dans les rues de Montréal, de Toronto, de Boston et de New York?