Le Soleil
François Bourque
Le Soleil
François Bourque
Cela n’est pas anodin dans un contexte où on cherche toujours à identifier la provenance exacte des contaminants de la «soupe» de Limoilou et de la basse-ville.
Cela n’est pas anodin dans un contexte où on cherche toujours à identifier la provenance exacte des contaminants de la «soupe» de Limoilou et de la basse-ville.

Ce que l'étude sur la qualité de l'air ne dit pas

CHRONIQUE / Des opérateurs privés ont refusé de transmettre des données provenant de stations de mesure dans le Port de Québec.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!