Le Soleil
Selon les producteurs de pommes de terre de l'Île-du-Prince-Édouard, la décision de 2021 d'arrêter les exportations vers les États-Unis à cause de la présence d'un champignon est allée trop loin.
Selon les producteurs de pommes de terre de l'Île-du-Prince-Édouard, la décision de 2021 d'arrêter les exportations vers les États-Unis à cause de la présence d'un champignon est allée trop loin.

Champignon agricole à l'IPÉ: des producteurs de pommes de terre sont irrités

La Presse canadienne
Les producteurs de pommes de terre de l'Île-du-Prince-Édouard affirment qu'un nouveau rapport démontre que la décision de 2021 d'arrêter les exportations vers les États-Unis à cause de la présence d'un champignon est allée trop loin et ils exigent que les restrictions restantes soient levées sur les terres agricoles où la maladie n'a pas été détectée.