Le Soleil
Malgré un trou dans l’emprise ferroviaire, quelques heures suffiraient à réparer ces dommages, selon Luc Lévesque, directeur de la Société du chemin de fer de la Gaspésie. Des réparations à long terme sont de plus parfaitement réalisables, dit-il.
Malgré un trou dans l’emprise ferroviaire, quelques heures suffiraient à réparer ces dommages, selon Luc Lévesque, directeur de la Société du chemin de fer de la Gaspésie. Des réparations à long terme sont de plus parfaitement réalisables, dit-il.

Bonne chance pour la réfection du rail jusqu’à Gaspé, lance Diane Lebouthillier

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
Jean-Philippe Thibault
Collaboration spéciale
La députée fédérale de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre Diane Lebouthillier semble peu convaincue de la faisabilité de réhabiliter le chemin de fer jusqu’au bout de la péninsule gaspésienne, un projet relancé en 2017.