Le Soleil
Géants bleus spirituels et guerriers, les les Na’vi nous reviennent dans la suite d'<em>Avatar</em>. 
Géants bleus spirituels et guerriers, les les Na’vi nous reviennent dans la suite d'<em>Avatar</em>. 

La forme plus que le fond dans Avatar, la voie de l’eau

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
CRITIQUE / Ça aura pris 13 ans, mais voilà enfin la suite du mégasuccès Avatar. Comme on pouvait s’y attendre, le cinéaste James Cameron a mis la gomme pour nos retrouvailles avec ses créatures bleues et leur envoûtante planète. Visuellement splendide, La voie de l’eau remplit ses promesses sur la forme, mais souffre d’un scénario anémique peinant à maintenir l’intérêt sur plus de trois heures de visionnement.