Le Soleil
Lise Ravary
Collaboration spéciale
Lise Ravary

L'aide médicale à mourir n'est pas un outil de branding

CHRONIQUE / Je déteste écrire sur l’aide médicale à mourir. Je sais que mon point de vue, disons ambivalent, n’est pas très populaire et que je ne convaincrai personne des dangers existentiels de s’engager sur une pente savonneuse. Mais des choses doivent être dites. Je le crois.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!