Le Soleil
Une femme subit son prélèvement de gorge de routine COVID-19 sur un site de test de coronavirus à Pékin, dimanche.
Une femme subit son prélèvement de gorge de routine COVID-19 sur un site de test de coronavirus à Pékin, dimanche.

Pas si grave finalement: la volte-face des médias chinois face à la COVID

Jing Xuan Teng
Agence France-Presse
Récemment encore, la COVID était décrite comme une maladie très dangereuse dans les médias chinois, qui critiquaient la gestion chaotique de la pandémie à l’étranger. Mais alors que la Chine semble amorcer sa sortie du «zéro COVID», soudain tout semble moins grave.