Le Soleil
Le fondateur des Oath Keepers, Stewart Rhodes, et un autre membre de cette milice d’extrême droite, sont devenus mardi les premiers participants à l’assaut du Capitole à être reconnus coupable de «sédition».
Le fondateur des Oath Keepers, Stewart Rhodes, et un autre membre de cette milice d’extrême droite, sont devenus mardi les premiers participants à l’assaut du Capitole à être reconnus coupable de «sédition».

Assaut du Capitole: le chef des Oath Keepers reconnu coupable de «sédition»

Charlotte Plantive
Agence France-Presse
Le fondateur des Oath Keepers, Stewart Rhodes, et un autre membre de cette milice d’extrême droite, sont devenus mardi les premiers participants à l’assaut du Capitole à être reconnus coupables de «sédition».