Le Soleil
L'«espion des vedettes» Pascal Desgagnés
L'«espion des vedettes» Pascal Desgagnés

Des photos sensibles... et encore plus de vedettes

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Un policier-analyste qui préfère éviter de revoir des images. En une scène, la juge Rachel Gagnon de la Cour du Québec, qui décidera de la culpabilité ou de l’innocence du présumé «espion des vedettes» Pascal Desgagnés, a pu mesurer le côté sensible des photos subtilisées aux victimes.