Le Soleil
Pierre-Yves Asselin, un mordu de soccer, a craint le pire lors de son séjour au Qatar, pays hôte de la prochaine Coupe du monde. 
Pierre-Yves Asselin, un mordu de soccer, a craint le pire lors de son séjour au Qatar, pays hôte de la prochaine Coupe du monde. 

Il craint pour sa vie au Qatar et renonce à la Coupe du monde

Mikaël Lalancette
Mikaël Lalancette
Le Soleil
À trois semaines du début de la prochaine Coupe du monde de la FIFA, la mésaventure d’un paramédic québécois, au Qatar, ravive plusieurs enjeux de sécurité et de droits humains dans le pays hôte du prestigieux rendez-vous de soccer. De retour chez lui après avoir craint pour sa vie, Pierre-Yves Asselin a accepté de raconter son histoire au Soleil.