Le Soleil
Accusé par le propriétaire de l'entreprise Le 737 d'«acharnement injustifié» envers son commerce, le maire de Québec se défend de faire de l'«ingérence» dans l'émission de constats d'infraction à l'endroit de la terrasse estivale.
Accusé par le propriétaire de l'entreprise Le 737 d'«acharnement injustifié» envers son commerce, le maire de Québec se défend de faire de l'«ingérence» dans l'émission de constats d'infraction à l'endroit de la terrasse estivale.

«Pas de volonté de nuire» au 737, assure le maire Marchand

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Accusé par le propriétaire de l'entreprise Le 737 d'«acharnement injustifié» envers son commerce, le maire de Québec se défend de faire de l'«ingérence» dans l'émission de constats d'infraction à l'endroit de la terrasse estivale.