Le Soleil
Mis à part le viol, le mobbing est le seul autre crime où les victimes sont davantage blâmées que les agresseurs dans notre société, constate la professeure au département de science politique de l’UQAM, Eve Séguin.
Mis à part le viol, le mobbing est le seul autre crime où les victimes sont davantage blâmées que les agresseurs dans notre société, constate la professeure au département de science politique de l’UQAM, Eve Séguin.

Mobbing académique: l’«étouffement» d’employés qui gangrène les universités

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Mis à part le viol, le mobbing est le seul autre crime où les victimes sont davantage blâmées que les agresseurs dans notre société, constate la professeure au département de science politique de l’UQAM, Eve Séguin. Malheureusement, ce violent phénomène, qui se veut un processus concerté d’élimination d’un employé en complicité avec l’employeur, n’aurait pas fini d’encrasser les corridors des universités.