Le Soleil
Boeing avait déjà reconnu en janvier 2021 que deux de ses employés avaient induit en erreur un groupe de l’autorité américaine de l’aviation responsable de préparer la formation des pilotes au logiciel MCAS.
Boeing avait déjà reconnu en janvier 2021 que deux de ses employés avaient induit en erreur un groupe de l’autorité américaine de l’aviation responsable de préparer la formation des pilotes au logiciel MCAS.

Boeing, accusé d’avoir trompé les investisseurs sur la sécurité du 737 MAX, paie 200 millions

Juliette Michel
Agence France-Presse
Accusé par le gendarme américain des marchés financiers (SEC) d’avoir émis publiquement plusieurs messages affirmant, après deux accidents aériens mortels, que le 737 MAX ne présentait pas de risque, Boeing a accepté jeudi de verser 200 millions $ US.