Le Soleil
En août, Glencore, propriétaire de la Fonderie Horne, a annoncé l’investissement de 500 millions $ pour atteindre un seuil d’émission d’arsenic de 15 nanogrammes par mètre cube d’air (ng/m3) en 2027, comme l’ont demandé les autorités québécoises de santé publique et le ministère de l’Environnement.
En août, Glencore, propriétaire de la Fonderie Horne, a annoncé l’investissement de 500 millions $ pour atteindre un seuil d’émission d’arsenic de 15 nanogrammes par mètre cube d’air (ng/m3) en 2027, comme l’ont demandé les autorités québécoises de santé publique et le ministère de l’Environnement.

Travailleurs de la Fonderie Horne intimidés: le syndicat lance un appel au calme

La Presse Canadienne
Le syndicat qui représente les travailleurs de la Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda, dénonce l’intimidation et les commentaires haineux qui sont dirigés vers ses membres depuis que les niveaux d’émissions d’arsenic de la fonderie font l’objet d’un débat public et politique.