Le Soleil
Les essais de mercredi visaient à charger près de quatre millions de litres de carburant à bord de la fusée, tout en limitant le plus possible les fuites. Cela aurait permis à la NASA d’espérer un décollage vers la Lune dès mardi.
Les essais de mercredi visaient à charger près de quatre millions de litres de carburant à bord de la fusée, tout en limitant le plus possible les fuites. Cela aurait permis à la NASA d’espérer un décollage vers la Lune dès mardi.

Nouvelle fuite, nouvel échec de la fusée Artémis-1

Marcia Dunn
Associated Press
La nouvelle fusée lunaire de l’agence spatiale américaine a été victime d’une autre fuite de carburant mercredi, au moment où les ingénieurs procédaient à des tests en vue d’une nouvelle tentative de lancement qui pourrait survenir dès la semaine prochaine.