Le Soleil
Mustapha Berri ne fait pas grand cas de son absence. «Je trouve que c'est une tempête dans un verre d'eau. Si j'avais à le refaire, je le referais», lance-t-il.
Mustapha Berri ne fait pas grand cas de son absence. «Je trouve que c'est une tempête dans un verre d'eau. Si j'avais à le refaire, je le referais», lance-t-il.

Après deux semaines à l'extérieur du pays, un candidat libéral commence enfin sa campagne

Thomas Laberge
Thomas Laberge
Le Soleil
Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
14 jours après le déclenchement des élections, le candidat libéral dans Montmorency, Mustapha Berri, commence finalement sa campagne en sol québécois. Il était au Maroc pour des raisons professionnelles.