Le Soleil
Le texte, signé notamment par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), réclame un «plan mondial juridiquement contraignant» pour «éliminer progressivement la production et l’utilisation actuelles des combustibles fossiles», principale source d’émissions des gaz à effet de serre responsables du changement climatique.
Le texte, signé notamment par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), réclame un «plan mondial juridiquement contraignant» pour «éliminer progressivement la production et l’utilisation actuelles des combustibles fossiles», principale source d’émissions des gaz à effet de serre responsables du changement climatique.

Appel du monde de la santé à un traité contre les énergies fossiles

Agence France-Presse
Plus de 200 organismes et ONG spécialisés dans la santé ont appelé mercredi à l’élaboration d’un «traité de non-prolifération des combustibles fossiles», soulignant les «graves menaces pour la santé humaine et planétaire» qu’ils représentent.