Le Soleil
Le lancement de la campagne électorale — prévu pour dimanche — sonnera le coup de départ pour cinq semaines de porte-à-porte, de conférences de presse et de débats. Mais une grande partie de la lutte qui s’en vient sera aussi menée à coup de <em>likes</em>, de partages et de commentaires sur les réseaux sociaux, alors que le champ de bataille devient de plus en plus numérique.
Le lancement de la campagne électorale — prévu pour dimanche — sonnera le coup de départ pour cinq semaines de porte-à-porte, de conférences de presse et de débats. Mais une grande partie de la lutte qui s’en vient sera aussi menée à coup de <em>likes</em>, de partages et de commentaires sur les réseaux sociaux, alors que le champ de bataille devient de plus en plus numérique.

Les réseaux sociaux sont maintenant l'un des principaux champs de bataille électorale

Clara Descurninges
La Presse Canadienne
Le lancement de la campagne électorale — prévu pour dimanche — sonnera le coup de départ pour cinq semaines de porte-à-porte, de conférences de presse et de débats. Mais une grande partie de la lutte qui s’en vient sera aussi menée à coup de likes, de partages et de commentaires sur les réseaux sociaux, alors que le champ de bataille devient de plus en plus numérique.