Le Soleil
L'étude repose sur des données récoltées auprès de 15 «personnes mobiles» d'un peu partout dans la province, venues s'établir à Québec pour entamer un baccalauréat à l'Université Laval.
L'étude repose sur des données récoltées auprès de 15 «personnes mobiles» d'un peu partout dans la province, venues s'établir à Québec pour entamer un baccalauréat à l'Université Laval.

Intégrer l'accent de Québec

Alexandra Perron
Après 12 mois sur le campus, des étudiants québécois provenant de l'extérieur de la capitale prononcent les voyelles comme les locaux, selon une étude