Le Soleil
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Lorsqu’on donne cinq étoiles après un service, veut-on vraiment dire que le service était parfait?
Lorsqu’on donne cinq étoiles après un service, veut-on vraiment dire que le service était parfait?

Les inévitables sondages sur le service à la clientèle

CHRONIQUE / Plus moyen d’avoir un échange avec une vendeuse ou un commis sans recevoir un texto ou un courriel pour sonder notre satisfaction sur cet échange. Peu importe si cet échange s’est résumé à demander où était la sortie, on va nous demander si la réponse a été donnée poliment!
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!