Le Soleil
Par exemple, l’artiste inuite Kenojuak Ashevak, aujourd’hui décédée, avait vendu en 1960 une gravure intitulée <em>Le Hibou enchanté</em> pour 24 $. Cette œuvre a été plus tard revendue pour plus de 158 000 $.
Par exemple, l’artiste inuite Kenojuak Ashevak, aujourd’hui décédée, avait vendu en 1960 une gravure intitulée <em>Le Hibou enchanté</em> pour 24 $. Cette œuvre a été plus tard revendue pour plus de 158 000 $.

Un artiste obtiendrait une part en cas de revente d’une de ses œuvres

Marie Woolf
La Presse Canadienne
Un artiste pourrait recevoir une part si une de ses œuvres est revendue, selon une réforme prévue de la législation sur le droit d’auteur.