Le Soleil
La côte de la Montagne, à l’angle de la rue Port-Dauphin, en 1895
La côte de la Montagne, à l’angle de la rue Port-Dauphin, en 1895

La côte de la Montagne, à l’angle de la rue Port-Dauphin, en 1895

À l’époque, plusieurs grands bâtiments prestigieux ont surgi dans le secteur, dont le Château Frontenac (1893) et l’édifice du Bureau de poste (1872).