Le Soleil
Dans l’avion qui le ramenait à Rome, le pape François a même déclaré que les agressions auxquelles les Autochtones avaient été soumis constituaient un «génocide».
Dans l’avion qui le ramenait à Rome, le pape François a même déclaré que les agressions auxquelles les Autochtones avaient été soumis constituaient un «génocide».

La visite du pape doit mener à d'autres actions, dit le ministre Marc Miller

Kelly Geraldine Malone
Associated Press
Le ministre des Relations Couronne-Autochtones, Marc Miller, dit que de ne rien faire serait la pire chose après les excuses formulées par le pape François pour les pensionnats lors de son voyage historique au Canada.