Le Soleil
Les militantes du climat Elizabeth Wathuti du Kenya, Vanessa Nakate de l'Ouganda et Helena Gualinga de l'Équateur assistent à la manifestation climatique aux côtés du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le 26 mai dernier. Un groupe de climatologues de haut niveau affirme que le monde doit réfléchir à l'ultime catastrophe climatique.
Les militantes du climat Elizabeth Wathuti du Kenya, Vanessa Nakate de l'Ouganda et Helena Gualinga de l'Équateur assistent à la manifestation climatique aux côtés du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le 26 mai dernier. Un groupe de climatologues de haut niveau affirme que le monde doit réfléchir à l'ultime catastrophe climatique.

Climat: le monde ne se prépare pas suffisamment au pire, alertent des scientifiques

Agence France-Presse
L’éventualité d’un enchaînement de catastrophes à cause du réchauffement de la planète est «dangereusement sous-exploré» par la communauté internationale, alertent des scientifiques dans une étude publiée mardi, appelant le monde à envisager le pire pour mieux s’y préparer.