Le Soleil
L’onde de choc est encore perceptible au lendemain de l’homicide survenu dans la nuit de mardi à mercredi, à la sortie d’un bar, secteur Gentilly, à Bécancour.
L’onde de choc est encore perceptible au lendemain de l’homicide survenu dans la nuit de mardi à mercredi, à la sortie d’un bar, secteur Gentilly, à Bécancour.

Homicide à la sortie d’un bar: Gentilly sous le choc

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Les rubans jaunes des policiers ont disparu, mais les effluves du drame qui s’est joué la veille flottent encore dans l’air, secteur Gentilly, à Bécancour. Incrédulité, stupeur, les mines sont longues. Christian Poisson, accusé d’homicide involontaire coupable dans l’affaire, est le fils de la propriétaire du bar en face duquel le corps de Yannick Dufort a été retrouvé dans la nuit de mardi à mercredi. Une aura de tristesse plane maintenant sur le bistro de quartier, habituellement prisé et chaleureux.