Le Soleil
Des frappes russes contre le port ukrainien d’Odessa sont intervenues dès le lendemain de la signature d’un accord impliquant la Russie, l’Ukraine, la Turquie et l’ONU pour permettre les exports de céréales depuis l’Ukraine.
Des frappes russes contre le port ukrainien d’Odessa sont intervenues dès le lendemain de la signature d’un accord impliquant la Russie, l’Ukraine, la Turquie et l’ONU pour permettre les exports de céréales depuis l’Ukraine.

Les bombardements «visent uniquement l’infrastructure militaire», dit Moscou

Agence France-Presse
Les frappes russes contre le port ukrainien d’Odessa ne constituent pas un obstacle aux exportations de céréales ukrainiennes et à la mise en œuvre d’un accord signé sous l’égide l’ONU, a affirmé lundi le Kremlin.