La pénurie de main-d’œuvre, fléau de la conciliation travail-famille  

La proportion de parents et de personnes aidantes qui disent que la conciliation famille-travail a augmenté depuis l’été dernier. Elle est passée de 52% à 56% des personnes interrogées

Charge de travail accrue, climat au bureau plus stressant, horaires plus longs, pression de l’employeur pour ne pas s’absenter… La pénurie de main d’œuvre rend la conciliation travail-famille de plus en plus compliquée pour nombre de Québécois, selon un récent sondage Léger.