Le Soleil

Trop, c’est comme pas assez : combien d’heures devons-nous dormir ?

Barbara Jacquelyn Sahakian
Professeure de neuropsychologie clinique, Université de Cambridge
Christelle Langley
Post-doctorante, neurosciences cognitives, Université de Cambridge
Jianfeng Feng
Professeur de technologies inspirées du cerveau, Université de Fudan
Wei Cheng
Neuroscience, Université de Fudan
LA SCIENCE DANS SES MOTS / La plupart des gens ont du mal à réfléchir après une mauvaise nuit : ils ont l’esprit embrouillé et ne parviennent pas à fonctionner comme d’habitude à l’école, à l’université ou au travail. Ils peuvent aussi avoir de la difficulté à se concentrer ou sentir que leur mémoire est défaillante. Or, des décennies de mauvais sommeil pourraient entraîner un déclin cognitif.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!