Le Soleil
En cette journée de fête nationale, Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches constate que, pour les organismes qui mettent en valeur l’histoire, l’identité et le patrimoine québécois, la situation est inquiétante et le cœur n’est pas à la fête.
En cette journée de fête nationale, Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches constate que, pour les organismes qui mettent en valeur l’histoire, l’identité et le patrimoine québécois, la situation est inquiétante et le cœur n’est pas à la fête.

Fête nationale : et si la fierté passait par l’annonce d’un réel investissement en patrimoine

Christian Robitaille
Christian Robitaille
Président du conseil d’administration de CCNCA
Nicolas Roumier
Nicolas Roumier
Président de la table de concertation patrimoine-histoire de CCNCA
POINT DE VUE / Monsieur le premier ministre, au moment des festivités de la Fête nationale, nous savons que vous vous ferez le porte-étendard de l’identité québécoise et que vous en ferez un moteur de fierté nationale. Pourtant, Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches constate que, pour les organismes qui mettent en valeur l’histoire, l’identité et le patrimoine québécois et qui œuvrent au quotidien à sa promotion sur les deux territoires, la situation est inquiétante et le cœur n’est pas à la fête.