Le Soleil
Ces conclusions pourraient permettre aux médecins «de se concentrer sur les patients à qui la chimiothérapie profiterait vraiment et éviter les effets secondaires pour les patients pour qui ce serait probablement inutile», a expliqué la docteure Stacey Cohen du Centre de cancérologie Fred Hutchinson de Seattle, qui a révisé l’étude sur le cancer du côlon et n’a pas participé aux travaux.
Ces conclusions pourraient permettre aux médecins «de se concentrer sur les patients à qui la chimiothérapie profiterait vraiment et éviter les effets secondaires pour les patients pour qui ce serait probablement inutile», a expliqué la docteure Stacey Cohen du Centre de cancérologie Fred Hutchinson de Seattle, qui a révisé l’étude sur le cancer du côlon et n’a pas participé aux travaux.

Des patients atteints de cancers pourraient omettre des traitements

Carla K. Johnson
The Associated Press
Des patients souffrant d’un cancer pourraient omettre en toute sécurité certains traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie après une intervention chirurgicale, démontrent deux nouvelles études (dont une canadienne) qui se sont intéressées à un traitement plus court et plus doux du cancer.