Le Soleil
L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés soutient que le recours à l’intelligence artificielle est une avenue porteuse dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qui restreint le bassin potentiel de travailleurs.
L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés soutient que le recours à l’intelligence artificielle est une avenue porteuse dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qui restreint le bassin potentiel de travailleurs.

L’intelligence artificielle boudée pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Pour contrer le problème de pénurie de main-d’œuvre, les entreprises font souvent appel au recrutement de clientèles sous-représentées ou d’immigrants. Sans oublier le développement des compétences. Cependant, le recours à l’intelligence artificielle (IA) est rarement mis à contribution, alors qu’elle serait une avenue porteuse, selon l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.