Le Soleil

La Cour suprême se prononce vendredi sur la peine du tueur de la mosquée de Québec

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Le tueur de la grande mosquée de Québec Alexandre Bissonnette doit-il passer 50 ans en prison avant de pouvoir faire une demande de libération conditionnelle? Le cumul des périodes de 25 ans pour les auteurs de meurtres multiples contrevient-il à la Charte canadienne des droits et libertés? Les neuf juges de la Cour suprême répondront aux questions vendredi matin.