Le Soleil
Norma McCorvey, plaignante de «<em>Roe versus Wade</em>» qui, en 1973, aboutit à la reconnaissance par la Cour suprême du droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), est propulsée presque par hasard au cœur de ce combat.
Norma McCorvey, plaignante de «<em>Roe versus Wade</em>» qui, en 1973, aboutit à la reconnaissance par la Cour suprême du droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), est propulsée presque par hasard au cœur de ce combat.

«Jane Roe», femme ballottée dans la bataille américaine pour l’avortement

Léa Dauple
Agence France-Presse
Son nom est peu connu du grand public mais son pseudonyme, «Jane Roe», devenu un symbole de l’accès à l’avortement aux États-Unis, résonne plus que jamais avec l’actualité.