Le Soleil
Gilles Lellouche campe un bon gars qui devient collabo dans <em>Adieu Monsieur Haffmann</em>.
Gilles Lellouche campe un bon gars qui devient collabo dans <em>Adieu Monsieur Haffmann</em>.

Adieu Monsieur Haffmann : l’imparfait salaud *** [VIDÉO]

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
CRITIQUE / Ça aurait pu être l’histoire d’un bon gars. C’est plutôt celle d’un salaud. Avec Adieu Monsieur Haffmann, Fred Cavayé ouvre une nouvelle fenêtre sur les horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Un huis clos porté par trois excellents acteurs.