Le Soleil
Des policiers patrouillent la rue Sainte-Catherine à Montréal, le 12 avril 2021, pendant le couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec. Les citoyens ont généralement suivi les règles sanitaires mises en place.
Des policiers patrouillent la rue Sainte-Catherine à Montréal, le 12 avril 2021, pendant le couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec. Les citoyens ont généralement suivi les règles sanitaires mises en place.

Les Québécois ont-ils été de «bons citoyens» durant la crise sanitaire?

Yves Boisvert
Professeur titulaire en éthique et intégrité du service public, ENAP
Étienne Charbonneau
Professeur & titulaire de la Chaire de recherche du Canada en management public comparé, ENAP
Luc Bégin
Professeur de philosophie, Université Laval, Université Laval
ANALYSE / Dans les premiers mois de la pandémie de COVID-19, des membres du gouvernement québécois, ainsi que la mairesse Valérie Plante, ont exhorté les citoyens à dénoncer leurs voisins qui transgressaient les règles sanitaires. On a aussi entendu la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbeault, affirmer que les Québécois étaient dociles.