Le Soleil
Vincent-Guillaume Otis et François Arnaud incarnent les deux fraudeurs à la tête de Norbourg.
Vincent-Guillaume Otis et François Arnaud incarnent les deux fraudeurs à la tête de Norbourg.

Le film de la semaine : Norbourg *** 1/2 [VIDÉO]

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
CRITIQUE / Au début des années 2000, les noms du fraudeur Vincent Lacroix et de sa firme Norbourg étaient sur toutes les lèvres. Avec plus de 9000 investisseurs détroussés, le financier déchu aurait pu s’imposer comme le «vilain» tout indiqué dans le film de Maxime Giroux inspiré du scandale financier. Son habile suspense montre plutôt du doigt un autre bandit à cravate du nom d’Éric Asselin.