Le Soleil
D’un point de vue strictement factuel, le chiffre de 1200 décès est exact. Le jour où le premier ministre a annoncé le relâchement progressif des mesures sanitaires, soit le 25 janvier dernier, la COVID avait fauché 13 115 personnes au Québec depuis le tout début de la pandémie; au 31 mars, jour de la publication du texte du Devoir, on était rendu à 14 350, soit 1235 de plus.
D’un point de vue strictement factuel, le chiffre de 1200 décès est exact. Le jour où le premier ministre a annoncé le relâchement progressif des mesures sanitaires, soit le 25 janvier dernier, la COVID avait fauché 13 115 personnes au Québec depuis le tout début de la pandémie; au 31 mars, jour de la publication du texte du Devoir, on était rendu à 14 350, soit 1235 de plus.

1200 décès liés à la COVID depuis l’allégement des mesures sanitaires?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «J’ai vu récemment une manchette du Devoir qui laissait entendre que l’assouplissement des restrictions sanitaires aurait causé 1200 décès. Comme vous le savez, il y a toujours un bon délai entre les cas, les hospitalisations et les décès, alors cette manchette me paraît trompeuse. Qu’en est-il vraiment?», demande Maurice Marcotte, de Québec.