Le Soleil
Selon Boufeldja Benabdallah de la Grande Mosquée, la hausse des crimes haineux déclarés à Québec montre qu’il ne faut pas baisser la garde envers une «partie minime de la société qui est très aigrie» contre les musulmans ou d’autres communautés culturelles.
Selon Boufeldja Benabdallah de la Grande Mosquée, la hausse des crimes haineux déclarés à Québec montre qu’il ne faut pas baisser la garde envers une «partie minime de la société qui est très aigrie» contre les musulmans ou d’autres communautés culturelles.

Québec au sommet des crimes haineux déclarés

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Cinq ans après la tuerie de la Grande Mosquée, la région de Québec affiche la plus forte proportion de déclarations de crimes haineux dans la province. Mais ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle.