Le Soleil

La 6e vague

Pascal Lapointe
Agence Science-Presse
La mauvaise nouvelle : même dans les pays qui refusent encore de l’admettre, la 6e vague est probablement déjà commencée. La bonne nouvelle : rien n’indique que le virus cause un plus grand pourcentage de cas graves, mais il va bel et bien causer un plus grand nombre de cas.