Le Soleil
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Depuis le lancement de sa course à la chefferie du Parti conservateur, Jean Charest a mis de l’avant sa capacité à gagner, mais très peu d’idées.
Depuis le lancement de sa course à la chefferie du Parti conservateur, Jean Charest a mis de l’avant sa capacité à gagner, mais très peu d’idées.

Gagner est-il un projet de société ?

CHRONIQUE / Jean Charest s’est lancé dans la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada avec le slogan «Bâti pour gagner». Lui saurait gagner, contrairement aux autres. Un message direct aux trois dernières défaites du parti, mais un message plutôt flou sur ses idées. Sa victoire serait-elle un projet de société ?